© Collection Air France.DR

De Paris à Tokyo depuis 65 ans

Retour à la liste des actus

Relier Paris à Tokyo. Un projet longtemps inimaginable : 10 000 km en ligne droite, mais deux fois plus avec des appareils peu puissants, contraints d'enchainer les escales.


Après-guerre, une liaison régulière Paris-Tokyo - qu'on écrit Tokio jusque dans les années 1950 - est envisageable. Elle est établie le 24 novembre 1952 en Lockheed Constellation, un appareil plus puissant. Il faut encore trois escales - Beyrouth, Karachi et Saigon - et 51 heures de voyage !

Les deux capitales sont reliées en L749, une puis deux fois par semaine. C'est la ligne « Champs Élysées ». À bord, les 34 passagers bénéficient d'un service de luxe, avec fauteuils couchettes et repas au champagne. En 1958, les Superstarliner empruntent la «route polaire» via Anchorage, plus courte de 3 000 km. Le voyage est réduit à une trentaine d'heures. Avec l’arrivée des jets, il diminuera encore : 19 heures en Boeing 707 et 12 heures en 1986 avec l'ouverture de la ligne « Soleil levant », sans escale.

En 2017, Air France propose jusqu’à trois vols directs par jour vers Tokyo en Boeing 777. Un temps de vol estimé à 11h50 !

 

  • © Collection Air France.DR
  • © Collection Air France.DR
  • © Collection Air France.DR

Si vous avez aimé cet article, découvrez :

Retour à la liste des actus


Retour en haut de page