© Collection Air France.DR

Orly, de l’aérodrome local à l’aéroport international

Retour à la liste des actus

L’histoire de l’aéroport d’Orly commence le 1er janvier 1918… La plaine qui borde le village d’Orly accueille ses premiers aéronefs…

L’aviation américaine s’y installe puis la Marine française. Seconde guerre mondiale, l’aérodrome est réaménagé puis restitué aux autorités françaises en 1946 qui confient son exploitation à un nouvel établissement public, Aéroport de Paris.

Le 5 février 1946, Orly accueille le premier vol régulier de l’après-guerre, un Lockheed Constellation de la TWA en provenance de New York et devient une place forte des échanges aériens Europe-Amérique. Air France en fait sa base « long-courriers » et inaugure le 1er juillet 1946 sa propre ligne Paris-New York en DC-4. L’aérodrome se modernise.

Orly-Nord est inaugurée en 1948. En 1952, on y accueille déjà 1,2 millions de passagers. Cette année-là, Air France quitte son aéroport historique du Bourget et transfère au sud de Paris l’intégralité de son activité. Les voyageurs s’enregistrent à l’aérogare des Invalides, avant de rejoindre Orly. Orly-Nord affiche complet.


Une nouvelle aérogare ouvre ses portes

Le 24 février 1961, le général de Gaulle inaugure ce bâtiment, qui s’étend sur 800 mètres, conçu par Henri Vicariot qui a opté pour une architecture de verre et d’acier. Vitrine de la France conquérante des 30 Glorieuses, Orly est sans doute l’aéroport le plus moderne d’Europe avec cette aérogare de luxe qui met en scène le transport aérien.
En 1965, avec 5 millions de visiteurs, il devient le monument le plus visité de France devant la Tour Eiffel !

Il accueille en 1970 les premiers Boeing 747 de la Compagnie. Dans la France des années 80, Orly-Sud devient synonyme de vacances au soleil. La plateforme arrive à saturation. Un nouvel aéroport est déjà en chantier au nord de Paris, Roissy Charles de Gaulle…

© Collection Air France.DR - Vue interieure de l'aérogare d'Orly et du comptoir réservation

Orly continue son expansion

L’aérogare d’Orly-Ouest est inaugurée en 1971 pour le trafic domestique. Grâce à l’activité d’Air France et d’Air Inter, Orly maintient son rang. C’est en 1996 qu’Air France adopte la stratégie du « hub and spokes », littéralement le moyeu et les rayons à Roissy.

L’aéroport de Roissy Charles de Gaulle devient son hub principal, l’un des plus puissants d’Europe. La couverture la plus étendue à large dominante internationale pour Roissy mais Orly reste avant tout le cœur du réseau intérieur. Avec « La Navette », lancée en 1996, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux sont reliés toutes les heures, voire toutes les demi-heures.


Air France renforce sa stratégie à Orly

Aujourd’hui, l’activité court-courrier d’Air France est basée à Orly avec HOP! Air France qui exploite le premier réseau domestique européen. Et Transavia, compagnie low cost du groupe Air France-KLM, propose quant à elle des vols réguliers moyen-courriers et charters au départ de la France et des Pays-Bas également au départ d’Orly.

A compter de juin 2016, une liaison quotidienne Paris Orly – New York JFK est opérée en Boeing 777-200 en complément des cinq fréquences quotidiennes depuis Paris-Charles de Gaulle.

Si vous avez aimé cet article, découvrez :

Retour à la liste des actus


Retour en haut de page